14 janvier 2014
 / Lycée Charles de Gaulle, Rosny sous bois

Pas de contact sans écart

Création pour 18 adolescent.es et un duo

“ Je croyais enfin qu’être deux c’était constituer un tout. Mais l’être aimé me reste obstinément extérieur. Le rapport qui m’unit à lui ne comble pas la séparation, il la confirme.” (Emmanuel Lévinas)

Être là, face à l’autre et tenter d’aller à sa rencontre, là où chaque pas sera déterminant, là où chaque respiration tentera de réduire l’écart, là où chaque mouvement ne pourra que confirmer l’écart qui constitue chaque contact. Un duo central et 19 autres singularités dansent à même cette distance qui les sépare. Cette performance comprend deux partitions : l’une pour le duo interprété par les danseuses Julie Guibert et Doria Bélanger et une seconde à transmettre à des duos de danseurs/ses amateurs. Cette dernière permet de rentrer dans des caractéristiques précises et centrales propre au langage chorégraphique de la compagnie ( temporalité, appuis spécifiques, contact) et de combiner un travail d’écoute entre danseurs et danseurs amateurs sans hiérarchie. C’est au cœur de ce temps de rencontre organisé à chaque fois avec une communauté de danseurs amateurs que la performance s’affine et se réécrit.

Conception, transmission et chorégraphie : Mélanie Perrier
Interprètes: Julie Guibert, Doria Bélanger/ Marie Barbottin
Musique : Oren Ambarchi

2015: Performance chorégraphique pour 1+9 duos, avec les élèves du Lycée Charles de Gaulle de Rosny, proposition faite par les Rencontres Chorégraphiques de Seine st Denis

2015 : Avec les élèves du Conservatoire de Yerres, dans le cadre de la résidence territoriale en Essonne (2015-2016)

2016: Avec les élèves du BTS chaudronnerie, Lycée,Caen, Proposition faite par le CCN de Caen en Normandie

© 2020 Compagnie 2 minimum / Mélanie Perrier
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram