1 novembre 2019 - 31 janvier 2020
 / Département/agglomération

Le nuage sonore

Le nuage sonore participe au souci de la compagnie de créer les formes multiples pour mieux accompagner le spectateur dans son expérience.  Il inaugure l'idée de "parcours"proposé en ouvrant sur des expériences hors plateau en amont du spectacle proprement dit.

Considéré comme la 2e partie  du parcours avant la création "Quand j'ai vu mon ombre vaciller",  ce nuage est un recueil d'une quarantaine de récits autour de la relation d'accompagnement et ce que signifie aujourd’hui l’accompagnement.. Près de cinquante personnes ont aujourd'hui pris part à l'élaboration de cette installation sonore, et plus d'une vingtaine de structures.

Pendant presque deux ans, la chorégraphe a récolté des histoires, fragments de vies, venant du monde du soin, du social, de la petite enfance ou du grand âge, des femmes et des hommes engagé-es au quotidien, autant d’expériences plurielles d’actes d’accompagnement.
À l’heure où l’on critique une forme d’individualisme et de repli sur soi, que signifie donc “accompagner” ? Quelles formes ces accompagnements peuvent-ils prendre de nos jours ? Ce nuage devient ainsi un “espace de gratitudes” pour tous ces gestes donnés et reçus.

Ce nuage s'enrichit de rencontres inédites au fil des territoires rencontrés lors de la programmation du parcours.

Extrait Nuage sonore (in situ)
Extrait Nuage sonore 2

CRéation associée

QUAND J'AI VU MON OMBRE VACILLER

Que faisons-nous de tous ces autres que nous avons rencontrés, aimés, celles et ceux qui nous accompagnent en hors champ, disparues ou toujours existantes? Sont ils derrière nous, ou encore à nos côtés, nous obligeant à reconsidérer les alentours de notre espace? Elaboré comme une méditation chorégraphique, ce projet poursuit un cycle entamé en 2016 […]
© 2020 Compagnie 2 minimum / Mélanie Perrier
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram